top of page

Ondes de chaleur

Les arrondis et les courbes s’emparent de l’univers du design. Finie la recherche absolue de l’efficacité et des lignes droites épurées, on cherche un peu de rondeur.

© Dmitry Reutov


Le mobilier joue alors un jeu visuel intriguant : les tables semblent fondre sous la chaleur du soleil qui les caresse, les cadres en mousse propulsée semblent exploser sous la pression, les étagères oscillent sur une ligne qui n’a rien de raide et le petit mobilier semble avoir été gonflé à l’hélium. Même les matières dures paraissent douces et moelleuses. Leur aspect parfois brillant et leurs teintes de bonbons donnent une impression de naïveté et de gaîté qui nous met en joie dans toutes les pièces de nos intérieurs.


La tendance wavy impacte les lignes et la silhouette de notre mobilier de manière singulière et irrévocable. Mais elle s’adopte très bien par petites touches, par un cadre posé ici ou un miroir accroché là. Elle n’interdit aucune teinte ni matière, et s’adapte aux plus petites comme aux plus grandes pièces. Déclinaison de rondeurs qui désorientent nos sens.

Fondre comme neige au soleil

© Melting chairs, Therese Granlund © Melting chair, Philipp Aduatz

Dans cette même idée de sucreries amusantes, un brin pop, on utilise les ondulations pour faire croire que notre mobilier fond sous les fortes vagues de chaleur de l’été. Associé à des matières solides et dures, l’usage de ces courbes stratégiques trompe un peu plus nos sens, à l’image des melting chairs de Therese Granlund, travail de fin d’étude de l’étudiante à l’université de design d’Eindhoven.


Ondulations chatoyantes

© Gustaf Westman © HelloRetroDesign sur Etsy


Les vagues sont partout : autour de l’iconique miroir “curvy” de Gustaf Westman, sur le plateau de tables qui s’affranchissent de leur traditionnelle forme rectangulaire ou dans la ligne d’étagères qui en ont assez d’être invisibles. Les designers tirent un trait sur les lignes droites et la structure géométrique conventionnelle des meubles qu’ils conçoivent. Finie la maison carrée au toit triangulaire de nos dessins primaires, on s’oriente vers des habitats ressemblant à la maison de la famille Barbapapa.


Gonflés de joie

© Roche Bobois © &Klevering


L’aspect bonbon entortillé des cadres photos &Klevering, alliés à des tons menthe à l’eau ou lait à la fraise nostalgique en font le parfait élément régressif. En offrant du volume et beaucoup de rondeur et d’ovales à notre mobilier, on s’autorise tous nos rêves d’enfants : une maison en sucrerie digne d’Hansel et Gretel, ou encore un canapé en nuage. C’est bien l’illusion que nous prête le canapé Bubble de Roche Bobois, ficelé de “bulles” de tissus moelleux.


Mousse éclatante

© @lai_tiffany © Gustaf Westman


Sous-classifiée sous la mention de foam furniture (à traduire par le “mobilier de mousse”), cette tendance s’appuie très largement sur l’usage de mousse expansive. Elle donne naissance entre autres au foam mirror, et l’on voit de nombreux apprentis bricoleurs s’armer de mousse expansive pour recouvrir le cadre de leurs miroirs rectilignes d’une couche de mousse généreuse tout en volume. Le principe a ensuite été repris pour toutes sortes de meubles et décorations. Recouvertes totalement ou en partie de mousse polyuréthane, tables d’appoint et banquettes offrent une impression de confort ludique.

Σχόλια


Ο σχολιασμός έχει απενεργοποιηθεί.
  • alt.text.label.Instagram
bottom of page